ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

 2021

 

Le MNAM présent de façon significative l’œuvre de l'artiste au sein de sa collection avec quatre hiéroglyphes de Francis Harburger.

 

A partir des années 1950, Harburger estime qu'il est parvenu à maîtriser le langage naturaliste et peut donc inventer son propre langage pictural, les hiéroglyphes. Ses hiéroglyphes révèlent une écriture picturale qui, abandonnant la perspective, les ombres et les lumières simulant le relief, réduit à l’expression plane les objets, accentuée par un trait noir qui en simplifie la forme...

Blog

Novembre, 2020  - www.theartlawlover.com

Presse

Le Figaro, 26 mai 2020

Librairie

interview Radio IdFM

Interview de Sylvie Harburger

"Entre chien et loup"
Emission du 2 mars 2020

 

"Francis Harburger peintre de l’abstraction concrète"

à écouter ici

ˑ

Pour aller plus loin :
un article
Wikipédia
et une page Facebook
sont régulièrement mis à jour


FEVRIER 2021

 

Le MNAM présente de façon significative l’œuvre de l'artiste au sein de sa collection avec quatre hiéroglyphes
de Francis Harburger.

 

A partir des années 1950, Harburger estime qu'il est parvenu à maîtriser le langage naturaliste et peut donc inventer son propre langage pictural, les hiéroglyphes. Ses hiéroglyphes révèlent une écriture picturale qui, abandonnant la perspective, les ombres et les lumières simulant le relief, réduit à l’expression plane les objets, accentuée par un trait noir qui en simplifie la forme...

FEVRIER 2021

 

Le MNAM présente de façon significative l’œuvre de l'artiste au sein de sa collection avec quatre hiéroglyphe de Francis Harburger.

 

A partir des années 1950, Harburger estime qu'il est parvenu à maîtriser le langage naturaliste et peut donc inventer son propre langage pictural, les hiéroglyphes. Ses hiéroglyphes révèlent une écriture picturale qui, abandonnant la perspective, les ombres et les lumières simulant le relief, réduit à l’expression plane les objets, accentuée par un trait noir qui en simplifie la forme...

Plus d'infos : https://www.centrepompidou.fr/fr/ressources/personne/F6poS73

FEVRIER 2021

 

Le MNAM va représenter de façon significative l’œuvre de l'artiste au sein de sa collection avec quatre hiéroglyphes de Francis Harburger.

 

A partir des années 1950, Harburger estime qu'il est parvenu à maîtriser le langage naturaliste et peut donc inventer son propre langage pictural, les hiéroglyphes. Ses hiéroglyphes révèlent une écriture picturale qui, abandonnant la perspective, les ombres et les lumières simulant le relief, réduit à l’expression plane les objets, accentuée par un trait noir qui en simplifie la forme...